mardi 29 novembre 2011

Home Sweet Home

                       




En ce moment, je n'ai pas vraiment de chez moi, je change régulièrement de "lieu d'habitation". Alors du coup forcément, je ne m'installe pas vraiment, je pose mes affaires, essaie de me sentir un peu dans un espace qui m'appartient. Mais parfois, ça me manque, ne serais-ce que d'avoir une chambre, avec tout mon bordel (qui actuellement se trouve dans des cartons, chez ma mère), mes fringues, mes souvenirs, mes photos. J'ai fait un énorme tri avant de partir, j'ai jeter pas mal de choses, mais certains objets, certains souvenirs restent importants.

Alors du coup, je traîne pas mal sur les sites de déco, je sauvegarde beaucoup trop de photos, je ne sais même plus où je l'ai ai prise et je délire sur comment je vais décorer mon appart' l'année prochaine. Je crois qu'à ce moment là j'aurai besoin d'être accompagnée par une personne de raison... Trop de risque d'achats compulsifs. Enfin, ça c'est dans longtemps, alors pour le moment je me contente de la déco des autres !


 Il faut absolument que je me ramène un buddhas comme ça !



Alors, objectif en Australie: prendre un super méga beau mec musclé en photo, pour le faire tirer en format géant et le placarder en fresque dans mon futur appart'.

dimanche 27 novembre 2011

The Black Keys



Le nouveau titre des Black Keys, Lonely Boy.

Et  "Tighten Up, parce que décidément, je ne me lasse pas de ce clip !



lundi 21 novembre 2011

Women Changing India






Du 21 octobre 2011 au 8 janvier 2012, le Petit Palais accueil l'exposition "Women Changing India". Un projet initié par BNP Paribas, afin de fêter ses 150 ans de présence en Inde. L'exposition est tout d'abord passée par 5 grandes villes indiennes avant de se poser à Paris.

Le projet est porté par six photographes de l'agence Magnum (Raghu Rai, Martine Franck, Alex Webb, Patrick Zachmann, Alessandra Sanguinetti, Olivia Arthur) ainsi que Zubaan, une maison d'édition basée à Delhi et spécialisée dans les livres pour et sur les femmes.

Les photos tournent autour de six thèmes avec pour objectif de refléter la diversité culturelle et géographique de la vie des femmes en Inde aujourd'hui. Aussi bien des étudiantes, que des femmes mûres travaillant dans les champs à la campagnes ou encore de celles qui travaillent en ville.

Cette exposition est donc consacrée aux femmes indiennes, à leur rôle primordial dans la société de ce pays, au niveau économique, social et culturelle. Au rôle essentielle qu'elle jouent dans l'évolution, le changement de leur société.

Je n'ai pas eu la chance de voir cette expo, mais j'ai pu feuilleter le livre qui en a été tiré. Reporter sans Frontières a en effet choisi "Women Changing India" pour son album annuel "100 photos pour la liberté de presse", vendu au profit de l'association. Les photos sont sublimes, prenantes. Colorées, à l'image de ce pays. J'y est retrouvé des émotions ressenties lors de notre voyage.

La place des femmes en Inde reste très précaire, malgré certains changements (mais qui restent essentiellement dans les classes les plus riches). Lors de notre voyage, c'est l'un des aspects qui nous a le plus affecté. Cette exposition me touche donc particulièrement.

Aller y faire un tour si vous êtes sur Paris, et sinon je vous laisse quelques photos.



Sur un tournage, Maharashtra - Photo d'Alessandra Sanguinetti


Tournage d'un documentaire à Juhapura, une zone de la ville de Ahmedabad, négligée par la municipalité et qui n'a pas de système d'eau courante régulier - Photo de Martine Franck


Sortie de mosquée durant le festival de l'Urs, Nizamuddin Dargah, New Delhi - Photo de Olivia Arthur


Salma Rokkaiah, mariée jeune par sa famille, entrée en politique pour "remplacer" son mari dans sa circonscription suite au vote paritaire, elle est aujourd'hui présidente du panchayat du Tamil Nadu, ainsi que romancière et poète tamoule renommée - Photo de Patrick Zachmann


Femmes discutant des problèmes locaux avec les membres du village, Maharashtra - Photo de Patrick Zachmann


Photo d'Alessandra Sanguinetti


Brodeuses dans le village de Dhrobana, Gujarat - Photo de Matine Franck.

dimanche 20 novembre 2011

Back

Désolée pour ce petit passage à vide. Je suis actuellement en Chine et la connexion internet et plutôt compliquée. Impossible de me connecter au blog, ni à aucun autre d'ailleurs, depuis la chambre d'hôtel où j'ai dormi toute la semaine dernière. Ici, la patience est de rigueur pour ce genre de chose.

Merci beaucoup pour tous vos commentaires, j'étais vraiment heureuse de les lire en rentrant. Je suis toujours en Chine, mais ici la connexion est meilleure, donc je vais essayer de reprendre tout ça en main.

En attendant, un post cheveux aujourd'hui. Pour mon stage, l'uniforme pantalon noir, chemise blanche est de rigueur. Du coup, en ce moment je suis à fond dans les coiffures, je change chaque jour !

Au passage, aller faire un tour sur ce blog, de super bonnes idées pour se coiffer !








Photos via The King Is Dead

samedi 12 novembre 2011

Hong Kong Madness

Photo prise dans le StarFerry en direction de Kowloon


J'adore Hong Kong ! Je crois ne pas me tromper en écrivant que c'est une ville unique. Il y a énormément d'étrangers, on peut manger chinois le midi, grec le soir, un hamburger le lendemain puis japonais. Les gens sont très gentils. C'est une ville riche, qui le montre, c'est parfois dérangeant;  ici, on sent la volonté de réussir, le business et partout, de la plus petite échoppe au plus grand magasin de luxe, banque internationale etc. Un aspect de la ville parfois déroutant.
C'est une ville qui happe par son énergie. Le weekend (et même la semaine) les rues de Soho sont bondées. Ici on prend son verre au comptoir et on sort le boire dans la rue, pour discuter, rencontrer et danser. Dingue. J'adore. Pas de photos pour le moment, j'étais bien trop occupée à profiter et à goûter toutes sortes de cocktails ;)
Et puis il faut bien le dire, Hong Kong est la ville du shopping. Ici il y en a pour tout le monde, Gucci, Prada, Miu Miu (je me suis d'ailleurs fait rêver - ou torturer j'hésite - en essayant les chaussures de mes rêves; "je vais réfléchir, j'en ai vu d'autres qui me plaisent chez Prada" ai-je lancé en me retenant de rire à la vendeuse. "On va chez Prada ?" m'a lancé, mon père, moqueur, en sortant). 
Sinon, à côté de toutes ces enseignes de luxe, il y a d'innombrables et minuscules (ce qu'ils parviennent à faire rentrer dans d'aussi petits espaces, c'est hallucinant) petites boutiques. Les prix varient, mais sont la plupart du temps bas. Je me suis donc fait violence, je résiste je résiste. Voici donc mes achats pour le moment.



  • Chaussure: Steve Madden ("gniiiihaaaaaaa" mon père n'a pas vraiment compris ma joie devant ces "pantoufles": "Mais tu comprends pas, je les ai cherché par-tout ! C'est trop confort, c'est cool...". "Ah ben, si tu le dit"...passons)
  • Sac et T-shirt: Twopercent
  • Appareil photo: Nikon FE. Une grosse affaire, trouvé dans une boutique minuscule, ça faisait un moment que je cherchais à remplacer mon vieux Canon EOS qui ne fonctionnais plus très bien. Je crois que c'est mon achat préféré :D Pour le moment j'essaie de le prendre en main. 



<a href="http://www.bloglovin.com/blog/2961481/laureen-gazio?claim=nwt7pqvqbfy">Follow my blog with Bloglovin</a>


mercredi 9 novembre 2011

I think I deserve something beautiful


Woodkid - Iron


Ca faisait un moment que je n'avait pas regardé cette vidéo. Je ne sais plus pourquoi, je suis tombée dessus hier. La première fois que je l'ai vu, je crois que j'ai bien dû la regarder quatre fois de suite (oui, beaucoup de temps à perdre des fois ...) !!! Il y a tellement de détails, d'actions dans une même image. La scène finale est sublime, on dirait une fresque. 
C'est fou, parce que c'est une vidéo avec des personnages qui pourraient être ceux d'une superproduction guerrière et violente; mais (en tout cas de mon point de vu) je la trouve très poétique. L'image est léchée, lisse, le contraste est sublime. 










More on Hipnotized

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...